À propos du projet

Le projet européen Knowledge Transfer Upper Rhine (KTUR) a donné le coup d’envoi d’un transfert trinational de connaissances et de technologies (TCT) sur le Rhin supérieur. Dans le cadre du programme de financement INTERREG V Rhin Supérieur, l’UE fournit des ressources financières et humaines pour mettre en place des structures et des activités communes dans le domaine du TST. Le projet a débuté en octobre 2019 et durera trois ans. 

Un objectif important de KTUR est d’intensifier, de structurer et de professionnaliser la coopération entre les collaborateurs du transfert de connaissances et de technologies, des universités et des grandes écoles en sciences appliquées et entre les universités, les intermédiaires et les entreprises dans la région métropolitaine trinationale du Rhin supérieur. L’objectif est de créer un réseau sur le Rhin supérieur conçu pour le long terme et de créer une identité commune dans le domaine du transfert de connaissances et de technologies sur le Rhin supérieur. Les obstacles existants peuvent être réduits par une intensification des échanges et de la coopération afin de simplifier et renforcer considérablement les contacts transfrontaliers et le lancement de projets entre acteurs académiques et entreprises (notamment les PME).

Au cours du projet, les partenaires étudieront différents aspects du TCT et développeront des mesures adaptées au groupe cible principal, l’industrie régionale. Il s’agit notamment de formuler et de mettre en oeuvre une offre commune de TCT, par exemple dans les domaines de la formation continue, des start-ups, des manifestations transfrontalières en matière d’innovation, de point de contact central pour l’industrie et d’une plate-forme d’information et d’échange entre la recherche et les entreprises, adaptable de manière modulaire.

Pays
Partenaires
Entreprises

Réalisation du projet

La première année du projet a servi de phase d’analyse et de planification. L’un des objectifs était d’apprendre à se connaître et d’échanger des informations sur les différentes structures de TCT au sein des institutions partenaires. Au cours d’une série d’entretiens et de recherches, les partenaires du projet ont identifié et analysé comment accroître la coopération entre les partenaires de projet et les plateformes et réseaux existants en matière de TCT, tels que les clusters, les agences de développement économqiue ou les chambres de Commerce et d’Industrie dans la région du Rhin supérieur. Dans une autre action, l’accent a été mis sur la coopération existante entre les universités et les entreprises. Ainsi, les partenaires du projet sont parvenus à définir des solutions de meilleures pratiques et des potentiels d’amélioration de la coopération transfrontalière entre les universités et les entreprises à la fin de la première année du projet.


Une étape importante de la première année du projet a consisté à développer des mesures pilotes qui sont maintenant mises en œuvre et évaluées avec la participation active d’au moins 100 entreprises. Un comité consultatif composé de représentants de l’industrie du Bade-Wurtemberg, de la France et de la Suisse discutera régulièrement du maintien ou de la modification des mesures individuelles.

Sujets

RÉSEAU TRINATIONAL

Un réseau trinational à long terme assure une plus grande coopération en matière de transfert de connaissances et de technologies.

Single entry point

La mise en place d’une plate-forme numérique commune permet aux entreprises d’accéder rapidement et facilement aux offres technologiques de toute la région.

FORMATION CONTINUE

Au cours des deux prochaines années, il est prévu de créer un programme transfrontalier de formation continue dont la qualité sera assurée et reconnue dans la région du Rhin supérieur.

ENTREPRENEURIAT

Dans le domaine des start-ups, KTUR assure davantage d’échanges entre les start-ups de la région. En outre, des offres communes trinationales pour les fondateurs seront créées.

événements sur l'innovation

Les événements trinationales sur l’innovation donnent un aperçu de la recherche et de l’innovation issues des universités de la région du Rhin supérieur.

PROJETS TRANSFRONTALIERS

Un fort réseau trinational sur le Rhin supérieur simplifiera et renforcera considérablement les contacts transfrontaliers et le lancement de projets entre les universités et les entreprises.

Partenaires

Le projet KTUR a été initié au sein du groupement Eucor – The European Campus, dans lequel l’Université de Bâle, l’Université de Fribourg, l’Université de Haute-Alsace, le KIT et l’Université de Strasbourg forment ensemble un espace trinational d’enseignement supérieur avec actuellement 115 000 étudiants et 15 000 chercheurs. Eucor est également partenaire associé de KTUR. L’alliance TriRhenaTech s’est également joint à l’initiative. Les partenaires français et allemands ont obtenu un financement à hauteur de 1,6 millions d’euros de l’Union Européenne. Du côté suisse, les deux universités participantes du nord-ouest de la Suisse sont soutenues par des fonds fédéraux et cantonaux des cantons d’Argovie, de Bâle-Campagne et du Jura, à hauteur d’environ 300 000 euros. 

Les partenaires sont :

12 universités:

– 5 universités EUCOR (KIT (coordination du projet), Strasbourg, Fribourg, Haute-Alsace, Bâle)

– 6 grandes écoles en sciences appliquées de l’alliance TriRhenaTech (Kaiserslautern, Karlsruhe, Offenburg, Furtwangen, Lörrach, Suisse du Nord-Ouest)

– L’université de Coblence-Landau

4 partenaires de cofinancement du projet (Suisse)

– Confédération suisse

– Trois cantons : Jura, Bâle-Campagne et Argovie

Autres partenaires:

SATT Conectus Alsace, Alsace Tech, Pilier scientifique de la Région Trinationale Métropole du Rhin Supérieur, GECT Eucor – Le Campus européen, GrandE-Nov, CCI Alsace Eurométropole, IHK Karlsruhe, Wirtschaftsförderung Karlsruhe – PAMINA Business Club, Freiburg Wirtschaft Touristik und Messe GmbH & Co. KG, Technologie-Netzwerk Südpfalz e.V., Hightech Zentrum Aargau AG, BaselArea.swiss

Copyright pictures: All pictures used originate from www.istock.com. The authors are (from top to bottom and from left to right): Leonid Andronov, filadendron, gorodenkoff, Laurence Dutton, Rawpixel, PeopleImages, kynny